• L'ACTU
  • 5 conseils pour bâtir un plan juridique ( sans s'arracher les cheveux) !

5 conseils pour bâtir un plan juridique ( sans s'arracher les cheveux) !

plan_droit.jpg

S'il n'existe pas de "bon plan", quelques astuces peuvent cependant vous aider à rendre cette étape plus agréable !

Entre les "Madame, j'ai réussi mais j'ai pas de II. B., c'est grave ?", les "Mon plan il est bateau" et les " Vous êtes suuuuurrree que je peux pas faire le plan en 3 parties, ça se justifie pour ce sujet quand même ! ", le moins que l'on puisse dire c'est que la construction d'un plan juridique est une étape périlleuse. Les erreurs méthodologiques aboutissent généralement à une proposition de plan bancal, au mieux banal, qui vous donnera du fil à retordre tout au long de votre Licence 1 ( puis 2 puis 3 car non, malheureusement, en fin de L1 on ne vous donnera pas la solution miracle tant espérée comme ci on vous avez caché une recette magique pour vous torturer pendant la licence afin de s'assurer que vous avez vraiment envie de rester ).

1. Je ne commence pas mon devoir par écrire sur une feuille " I. A I. B. II. A II. B.". Comme pour vouloir se rassurer d'avoir écrit quelque chose, de nombreux étudiants débutent leur dissertation ainsi. C'est la page blanche assurée qui vous amènera à coup sur à regarder votre brouillon, à vous moucher, à relire votre sujet, à reregarder votre plan vide, à écrire 2 ou 3 mots savants qui assemblés ensemble forment un titre que vous ne comprenez pas et qui vous incite, de fait, à penser qu'il est intelligent alors qu'il est tout sauf intelligible, à passer 15 minutes à faire des grimaces, à atteindre le stade où vous voulez tout balancer et fuir en courant ! SI VOUS N'Y ARRIVEZ PAS, c'est simplement que cette méthode n'en est pas une: c'est comme s'acharner à vouloir faire un brushing sur cheveux secs ou regarder le dernier épisode d'une série sans avoir regarder les 8 premiers ! Cela ne sert à rien  sauf à avoir envie de tout balancer.

2. Je liste mes idées  au brouillon et je prends le temps de le faire. Vous êtes nombreux à vous dire que cette étape est une perte de temps car vos idées sont dans votre tête et qu'elles n'ont pas besoin d'être couchées sur papier. C'est FAUX! Votre cerveau a besoin que vous fassiez cette étape le plus paisiblement possible et que vous vous posiez des questions quant aux tenants et aboutissants des termes que vous listez. Cette étape est cruciale car elle permettra d'être exhaustif et de vous donner de nouvelles idées cachées au fin fond de vos neurones !

3. J'utilise des couleurs. Attention, on bannit d'emblée l'idée de tout stabiloter pour avoir un brouillon qui ressemblerait à un arc en ciel et qui rendrait un caméléon complètement dinguo. L'idée, au contraire, consiste à utiliser uniquement 4 couleurs qui doivent vous permettre de regrouper les idées de votre liste en 4 blocs qui formeront ensuite vos 4 sous-parties. On cherche donc ces 4 sous parties AVANT les 2 PARTIES et non l'inverse ! Les corrections des dissertations sur la plateforme LORD OF LAW utilisent cette méthode et vous l'expliquent en détail !

4. J'apprends à utiliser les mots clefs miracles. S'il n'existe pas de solution miracle, il existe cependant des petits mots-clés qui peuvent vous aider à formuler les titres de votre plan. En voici quelques-uns : La consécration, l'affirmation, l'existence, le champs d'application, le régime juridique. Ceux sont des sésames pour bâtir un plan car ils cimentent vos idées !

5. Je bannis les verbes conjugués. Les titres ne sont pas des phrases et les verbes conjugués sont donc interdits. Vous devez réussir à résumer vos idées par des titres clairs qui comportent des noms, articles, participes passés ou présents. Un titre du type "Le président dispose d'attributions importantes" deviendra donc " Un président disposant d'attributions importantes" ou, mieux, " l'existence d'attributions importantes confiées au Président"

Mots clés: droit dissertation plan juridique conseils parties titres

Copyright © 2019 Lord of Law - Tous droits réservés

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Le Cron démarre